Navigation | DIBI DOBO;LA REVELATION DE L’ANNEE

Pages

Catégories

DIBI DOBO;LA REVELATION DE L’ANNEE

dibidobo2229.jpg                DIBI Dobo est actuellement la valeur la plus sure qu’ait produit le Hip Hop et le R&B béninois jusque là. Son ascension fulgurante depuis octobre 2009 le montre aisément grâce au succès du tube Wini Wini qui est resté longtemps hit international sur plusieurs chaines de télévisions. Ce qui a fait que très tôt certains acteurs avertis du hip hop local n’ont pas hésité à le comparer à 50 cent. Artiste polyvalent, excellent dans le refrain, il chante le plus souvent en fon (la deuxième langue nationale du Bénin après le français). Dibi Dobo a démarré dans la musique avec le groupe DEF LYRICS réunissant des élèves de l’école française Montaigne de COTONOU et du lycée AUPIAIS. L’apprentissage fut pénible et douloureux mais il réussit à sortir avec son groupe DEF LYRICS, un maxi de 5 titres en 2005 qui eût un succès dans le paysage urbain de Cotonou. DIBI a une particularité qu’il partage avec une autre star de hip hop américaine JAY-Z : ne jamais écrire de texte mais enregistrer toujours en freestyle. Il sera repéré, grâce à ses freestyles mélodieux sur les scènes underground par KAYSEE EDGE MONTEJANO (une icône du rap au Bénin).

Ce dernier, lui permettra de gagner en maturité artistique et lui fera participer au Faso Hip Hop Awards 2008. Quelques mois après son retour de Ouagadougou, DUCE (meilleur artiste scène urbaine 2007) de retour des USA, conscient et convaincu du talent du jeune prodige le prend sous son aile dans le collectif afro-pop. Ils parcoururent ainsi toutes les scènes majeures de hip hop du pays (festival hip hop kankpé….).

Au début de l’année 2008, Dibi Dobo se lance dans des compositions personnelles. Commence alors pour le jeune homme de 25 ans une épopée formidable, fruit d’un long apprentissage et de plusieurs années d’efforts intenses. Dans la foulée, il est lauréat du concours  » Stop Sida  » du magazine  » Amour et Vie  » organisé par le ministère de la culture et quelques mois après devant plus de 10.000 spectateurs, il remporte une enveloppe de 1000€ pour le prestigieux concours rap organisé par PLAN INTERNATIONAL (institution européenne pour la promotion de la culture afro) durant la tournée du collectif  » AURA  » (Artistes Unis pour le Rap Africain ). Une étoile est née…

A Cotonou, personne n’oubliera son entrée fracassante sur scène au festival « Africa 100 sida 2009 » surtout avec l’avènement de son premier single « calme toi » qui connut également un franc succès. Artiste à l’inspiration facile, il contribuera par sa collaboration à un des plus grands succès de BLAAZ (l’artiste de l’année 2009) sur le titre « gome » sur lequel il créa la sensation en composant le plus beau refrain de l’année qui inonda le marché puis suivi une panoplie de collaborations avec les autres artistes.

En mai 2009, il sort le retentissant single  » Ezo «   (signifiant  en français le feu ou le danger) devenu par la suite single de l’année. Cette chanson lui permis de confirmer et de le placer au sommet de la hiérarchie du Hiphop made in Benin.

Son talent n’échappera pas au Label Nouvelle Donne Music qui le signera dans la foulée. C’est le début d’une nouvelle histoire qui n’a surement pas fini de faire couler de l’encre et de salive…

Très tôt en 2009 sous le Label Nouvelle Donne Music, Dibi DOBO ouvrira le bal d’une florissante carrière musicale avec le lancement officiel de la mixtape dans laquelle on retrouve les chansons comme « Wini wini », « Ezo » et « Djohodo » en feat Kiinzah qui ont connu le même succès. En 2010, il enregistre les derniers singles de son album toujours sous la houlette de Nouvelle Donne Music. La fin du mois d’Avril 2010, a vu la sortie officielle de son premier album baptisé SOYIMAVO (qui signifie éternellement en langue fon). Premier album, ou réelle compilation de tubes, on se perdrait presque pour vous présenter cet album de 13 titres. De Que ferais-tu à Waxala, ou de Wezon à Kpèdé, on découvre agréablement des mélodies sifflées par l’artiste et qui laissent un subtil mélange de nostalgie, de joie partagée et d’humour plaisant. Des tubes au thème évocateur marqué par des refrains en puissance, acidulé, dansant et bien mieux fichu qu’on ne peut les soupçonner. SOYIMAVO est réalisé avec une formidable symbiose entre la culture béninoise et les sonorités d’ailleurs. Ce qui fait de l’album un véritable creuset ou les cultures se parlent, sans barrière ni frontière.

Prix du meilleur single de l’année 2009 au R&R awards (la plus grande distinction de rap et Rnb au Bénin) évènement qui précède le Festival HIP-HOP KANKPE ; vainqueur du premier prix du concours de rap organisé par PLAN INTERNATIONAL dans le cadre de la tournée AURA au Bénin en 2008 ; prix de la meilleur chanson pour le concours « Stop sida » organisé communément par le ministère de la culture et le magazine « Amour et Vie » 2OO8 ; Nomination aux Koras music Awards 2010 dans la catégorie révélation, Dibi Dobo n’a pas fini sa fulgurante ascension et les jours prochains nous réservent encore bien de surprises agréables.

 

Par beninnouvel le 25 août, 2010 dans Non classé

Laisser un commentaire

Kim Wilde "COME OUT AND PLAY" |
A N I M A T I O N 1 6 |
Johnny Hallyday la collecti... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde du film et de la m...
| Oyenga Nyebe (Le Kérygme ch...
| LES BARDES DE RICHEBOURG